Feuille de route

Défis du PAN

L’ouverture des données des services de transport organisés par les collectivités constitue la première priorité en vue d’obtenir une couverture complète du territoire français.

Les véhicules en partage (autopartage, vélos en partage, …), le transport longue distance, le stationnement, les réseaux cyclables sont autant d’axes de développement indispensables, à explorer ou à approfondir.

Par ailleurs, il conviendra de doter le PAN d’un service de validation de la qualité des données et de veiller à leur conformité aux normes européennes, afin d’assurer leur interopérabilité.

Il est également essentiel de poursuivre la collaboration avec les réutilisateurs, pour s’assurer que la plateforme répond à leurs attentes.

Enfin, les efforts d’uniformisation en matière de licence doivent être poursuivis.

Pour certaines catégories de données, il n’existe pas encore de normes, ni de standards établis. Il conviendra d’agir de façon pragmatique. Des travaux de normalisation sont menés au niveau européen. En France, des groupes de travail élaborent les « profils » (sous-ensemble de la norme) précisant les caractéristiques des données rendues accessibles.

La réalisation du Point d’accès national aux données est l’une des actions menées dans le cadre du Comité stratégique « données - MaaS » mis en place par le ministère des transports. L’objectif est de mobiliser les acteurs, pour assurer la réussite de l’ouverture des données et faciliter la réalisation des projets Mobility as a Service (MaaS), combinant l’information et la billettique multimodales.

L’ouverture des données de mobilité permettra la réalisation de meilleurs services d’information sur les déplacements, pour le plus grand bénéfice des usagers.